27/10/2010

Journaliste d'investigation en danger

Paris

Le journalisme d'investigation est- il en danger en France. En l'espace de quelques heures, deux collègues du Point et du Monde, qui enquête sur l'affaire Bethencourt, ont été cambriolé et leurs ordinateurs ont disparu. Dans le même temps l'ordi d'une journaliste, qui n'a rien à voir dans l'investigation de l'affaire, disparaît aussi. Peut-on y voir une circonstance ? Non!!! " Trois pour deux" comme la pub, sert cette fois à masquer l'avatar de l'affaire , en faisans une basse besogne  le commanditaire fait croire au vol classique et arrivé par la bande...on paye pour cela  dans le clan des présumé coupable...

Mais oui les amis, ces bourgeois manipulateur des infamies de la Démocratie, triche.

Même  dans la rue  lors des manifs des fait démontre l'infiltration violente et provocatrice de cette droite en perte de gloire et de réalisme, et qui préfère envoié leur poulet au gril sur deux front, infiltration.

Et oui comme à Genève les fachos ce travestissent dans les manifs, en casseurs??? La droite a besoin de crée des cambrioleurs et voyous pour la sauvegarde de leur pouvoir véreux.

Quel gaspillage d'energie pour le pouvoir mortel.

Philémon Michel Bissig