22/02/2011

A l'aide

A l'aide !!!

Cette histoire révèle à quel point une « Insécurité » du suivit social existe, à Genève....

Seule, vieille et veuve depuis deux semaines...Une confédérée, ayant fuit , dans les années d'après guerre, la moral  des vallées conservatrice et autoritaire, risque de mourir dans l'oubli en 2011.

Une longue vie (82) à la force d'un caractère de femme seul luttent pour ca survie et celle de son enfant, jusqu'aux gestes qui paye...trahit par le destin, elle perd sont seul ange...et plonge dans l'alcool...

Voilà ce que vous pourrez croisé, demain près de votre maison, quartier, ville de Genève...

Des gens dans une misère tel que même une personne qui n'est pas un proche familiale ne peut pas décider pour elle...On ne peut pas intervenir pour  Aidé...

L'alcool...puis le Docteur renchérit avec des somnifères...C'est pas votre affaire Madame , ce voit répondre cette personne inquiète  et voulant replacer  cette dame, relogé dans un lieu avec un suivit médicale...Tu veux aidé...tu ne peu pas... même avec sont accord...

Ce cas  grave, rappel  à quel point le besoin  est grand dans les milieux sociaux , des emplois  deviennent Urgent assistance aux personnes dans le besoin...assistance social de terrain...accompagnement de vie...animateur sociaux.

De plus, nous constatons tous, que les prix des EMS sont exorbitant pour le Service (j'y reviendrais un autre jour) Notre société ce doit de repourvoir  à l'aide de ceux qui ont cotisé des années..

Créons à nouveau des emplois, le besoin est croissant, et, dans ce milieu de travail à Genève, le taux de chômage est élevé...Pourquoi !!!?

Cette histoire n'est pas unique, Racontez, dénoncez...

 

Bissig Michel-Philémon du PDT

Candidat Liste 1 Ensemble à Gauche

 

07/08/2009

DELATION

BLABLA BLA....

Dans certaines vallées, ont dit  de certaines personnes, qu'ils sont comme les râteaux à foin, ayant trop de dent pour laissé passer quelques brins...

Cette maladie d'avarice à du roulé en bas !!! jusqu' à ?? Partout en faite!!! Mais restons à Genève

Nous savons tous, qui couvent une technocratie, cupide et avares... et bien souvent  en dehors du droit.

Donc... pour en avoir autant que le râteaux, crée des zizanies, des délation mensongères...C'est grave...!

Prenons le cas d'association subventionné.

Notre société n'a pas besoin de ce genre de gestionnaire hors marché sur des activités social et qui en plus  touche nos jeunes, nos enfants.

Faisons face à des gens n'aspirent qu'à bénéficier d'une marge des deniers public.

Comité sous le bâton d'un président, puis président d'honneur et nommé à vies, avec une cour composées de naïfs ou des cabots du chef.

Certains jeunes engagés hors frontière ou Suisse, qu'ont obligent ( d'autres aime ça) à la délation au chef de l'association.

Je vous laisse imaginez...

Rendez vous compte!

Quand tous va bien dans une organisation, ce genre de situation est dangereuse ayant des effets psycologique sur le groupe des participants.

Donc cette forme de dictature, quand elle vient abattre sont emprise, part des interventions innaproprié, injustifiable,et, crétinne. C'est mal sain pour tout ce qui l'entoure.

Ils doivent jouir du mal qu'il provoque...Alimentent plus tard lors de somptueux repas, aviné, leur conversation de mécréant . Et de ce gausser de leur méfaits...Amusé la cour rit et se tait...

L'association avec des moyens dictatoriaux  malhonnête.

Peu être et sûrement ESCRO?!

Personne n'en veut... alors dénoncons...

Philémon Bissig

Ps : allez voir les commentaires annonyme... j'aime