07/08/2009

DELATION

BLABLA BLA....

Dans certaines vallées, ont dit  de certaines personnes, qu'ils sont comme les râteaux à foin, ayant trop de dent pour laissé passer quelques brins...

Cette maladie d'avarice à du roulé en bas !!! jusqu' à ?? Partout en faite!!! Mais restons à Genève

Nous savons tous, qui couvent une technocratie, cupide et avares... et bien souvent  en dehors du droit.

Donc... pour en avoir autant que le râteaux, crée des zizanies, des délation mensongères...C'est grave...!

Prenons le cas d'association subventionné.

Notre société n'a pas besoin de ce genre de gestionnaire hors marché sur des activités social et qui en plus  touche nos jeunes, nos enfants.

Faisons face à des gens n'aspirent qu'à bénéficier d'une marge des deniers public.

Comité sous le bâton d'un président, puis président d'honneur et nommé à vies, avec une cour composées de naïfs ou des cabots du chef.

Certains jeunes engagés hors frontière ou Suisse, qu'ont obligent ( d'autres aime ça) à la délation au chef de l'association.

Je vous laisse imaginez...

Rendez vous compte!

Quand tous va bien dans une organisation, ce genre de situation est dangereuse ayant des effets psycologique sur le groupe des participants.

Donc cette forme de dictature, quand elle vient abattre sont emprise, part des interventions innaproprié, injustifiable,et, crétinne. C'est mal sain pour tout ce qui l'entoure.

Ils doivent jouir du mal qu'il provoque...Alimentent plus tard lors de somptueux repas, aviné, leur conversation de mécréant . Et de ce gausser de leur méfaits...Amusé la cour rit et se tait...

L'association avec des moyens dictatoriaux  malhonnête.

Peu être et sûrement ESCRO?!

Personne n'en veut... alors dénoncons...

Philémon Bissig

Ps : allez voir les commentaires annonyme... j'aime

 

 

16/06/2009

cinquante ans plus un rond

Les gens de la cinquantaine trahis par la conjoncture ?

 

Édifiant les nombreux  travailleurs et travailleuses du secteur A et B, qui se retrouve sans emploi, habitent le territoire de Genève.

 

Générations repeuplant la planète Europe, fondant des familles avec au moins deux enfants.

Des années de labeurs pour le payement des taxes croissantes, diminuent leur pouvoir d’achat…

Mais… fidèle aux carnets Jaune, entassés maintenant dans le réduit  en marquant la mémoire d’être esclave du pouvoir et ça finance...

 

Allons nous… ? Génération du milieu du 20 siècle devoir subir encore le recule de l’âge de la retraite. La baisse des prestations AVS après y avoir cotisé.

 Et quoi encore ? Le chômage sans issu…ou travailler presque gratuitement et sans EQUITE…

 

D’ailleurs la génération de 40, tous retraitées. Bouffe le travail des générations qui viennent en suite.

Ont trouve trop de retraité , qui ont encore un peu de force physique,  qui ne supporte pas leur femme à la maison, et ont encore trop de charges  financière ou investissement de luxe; Villa , appartement  acheter pour être loué,voyages réguliers etc.

Ces gens Travail encore…Pas normal...pour payé leurs avatars

 

Philémon  Bissig  16.06.2009