22/09/2010

A genoud pour les REINES

Dans une journée comme ce 22 septembre 2010 ou l'été indien  s'installe...avec une pleine lune...un Evêque mis à genoux par le mal du siècle le cancer...et...le jour Historique pour nos confédérées...

Notre pays n'est plus dirigé par une majorité de matchos...Mais bien  par une majorité de Jolie Dame qui nous rapproche de la légende des  Amazones...

Étrange contraste le curé qui a caché longtemps des affaires, qu'il connaissait en les portant trop longtemps dans le secret des presbitères. Par contre la lutte contre ce mal récurent, il fallait que tous sache...ce qui lui donna le droit de ce repentir et repentir encore... tellement confus d' excuses...Une confession en public, fini l'isoloir des vises... bonjours!!! les médias.

Il est parti avant la victoire de celles qui donnent  la vie, les seules que Dieu à créé pour l'acte sexuel entre deux être de complément pour engendrer.

La vie des humain est courte, et la lumière est sont seul chemin pour aller vers la vie éternel...

Cette même lumière qui donnera à nos Reine la force pour ré-équilibré la vie des habitants de la Suisse, en nettoyant les cheminées du palais, pleine de suie... des fumistes!!!

trou de lumière.JPG

Bien à vous en la Sainte Vie

Bissig M. Philémon  c 22.09.2010 genève

03/04/2010

Si vous saviez tout !!!?

J'ai comme beaucoup de gens de ma génération fréquenté les instituts religieux... Bien sur chrétienne et voir même très catholique.

J'ai vu comme beaucoup de mes camarades, les relations cachées de nos moralisateurs doctrinale, que nous espionnions lors de nos commandos d'enfants, la nuit.

A l'époque, pour avoir participé à ces commandos, des grands furent renvoyé sur le champs. D'autres et nous même, punit par l'écriture

" milles fois... Je ne dois pas sortir de mon lit et du dortoir de toute la nuit"...

J'avais envie de rajouter na!!! nana!!! gros cochon...!

Oui ! je suis sur que nous serions encore nombreux de mon dortoir, à nous souvenir de mon coup de genou donné dans l'entre deux jambes... dans les boules d'un surveillant de nuit et prof de gym le jour...qui ce soir là... voulant m'afféré dans mon lit...c'est retrouvé mal,  à genou devant les copains réveillés...toute les lumières allumées.

Ça ma valu trois WE sans retourner auprès de mes parents...et six mois après Tchô renvoié et taxé de Cancre par des pédophiles...

Philémon Bissig