31/07/2012

Oh! La Vache!!!!

Ça robe noire, brille au soleil des altitudes.

Les sonnettes aux confins résonnent.

La reine sera la gagnante des passes.

Pour avoir la meilleure verdure.

 

Équilibriste dans la lutte.

Avec ses soeurettes.

Elles jouent cornes contre cornes.

Comme les aiguilles à tricoté.

 

Hérensard à la fière démarche.

Assurant dans le pente raide.

L'élévation d'une demi tonnes.

Au travers des alpages du valais.

 

Sans l'harmonie de ces lieux.

Sa vie deviendra simple vache.

Ça nature d'être lutteuses.

Elle, ne le fera que d'instinct.

 

Philémon- Michel  Bissig 31.07.2012

 

 

 

 

19/01/2012

C.G. Jung chez Martin Bodmer

Perché sur la butte de Cologny, droit en face des soubresauts climatiques du Léman... La fondation Martin Bodmer...réside dans un coin imprenable et de toute beauté.

A ceux qui s'attende à découvrir tout le savoir du  Maître de la Psyché, mal leur en prendra. Car vous découvrirez, une expo des livres étudiés par C.G. Jung.

I king, Kamasutra, Descartes...et bien d'autres...Ou la vertu du YAMANTAKA oeuvre sublime portant votre regard dans les profondeurs du bien et du mal.

Pour ceux qui n'auraient pas lu ces ouvrages, rassurez vous. La sagesse, l'équité, la vertu, l'amour et la vérité, résident en réalité dans des croquis, des dessins et des aquarelles du Maître.

L'enseignement par le dessin et l'ntensité des diffférences, des contraires, sont les remèdes de toutes les névroses.

La puissance des traits , leurs significations au regard de votre être. Vous transcenderons dans le réalisme de la communication universel, celle ou votre corps vibre et l'âme frissonne de bien être.

Vous prendrez, dans votre bagage d'humain, aucunes gifles réformatrice de votre état de grâce dans cette vie.

Mais la prise de conscience que nous sommes tous capables d'engendrer le bien, en nous et pour l'autre.

Cela ne s'apprend pas, malheureusement, sur les bancs de nos institutions scolaire...Mais bien dans les lois de la Nature sur la terre notre mère à tous...

La seul preuve scientifique de votre état d'âme. C'est vous qui la trouverez dans l'apprentissage métaphysique,et, méthaphychique de la Sainte VIE dans l'absolu.

Dans la simplicité l'éveille ce fait, mais restez en dehors de la cupidité ambiante,et, du mensonge...

Bissig Philémon-Michel   C 19.01.2012

11/12/2011

Une fête cache le malaise...

Dans chaque fête l'enthousiasme et l'allégrese transcende les quidams sur le lieu où elle se passe...

Son écho est même perceptible par le son, qui s'invite dans la salle du conseil de la ville de Genève en séance, en passent à travers la retransmission direct de la télé régionale.

Une double piste sonique perpétue l'écho des cliques, accompagnant l'orateur, qui a déjà beaucoup de mal à ce faire entendre, vu la rigueur du débat concernent le budget annuel et la discorde verbale que cela engendre.

IMG_0130.jpg

Cette fête est l'occasion de transformer la Genève éstudiantine, en des beuveries irréfléchies. Car déjà au aurore du vendredi, les mains occupées de flacons soporifique l'égal, l'alcool, est très visible pour les gens ce rendent au travail, évitent les insécurités provoquée par ces piétons sur route.

Cette drogue l'égal, l'alcool, vendu entre deux piles de journaux. Donne aux files des heures, aux individus, l'occasion de ce délivrer de leur timide comportement quotidien et de leur conformisme scolaire. Voilà une occasion de s'adonner, dans l'anonymat du masque, à la dépradation sur tous véhicules croisé...avec de la Mousse à raser, un moindre mal...

 

Le produit les rendent euphorique, à tel point, qu'ils en subissent des effets secondaires et tiercières, douloureux. Voir dramatique...

Reste encore à savoir, si le souvenir de leur perfide randonnée festive, leur restera en mémoire... Car le pire dans l'alcool c'est la formation de trou de mémoire après les effets, l'oublie systématique...

Le malaise existe sous la fête, ces genres de comportements en est la preuve...

Ils ont besoin de cela une fois l'an la belle escalade du délire collectif...

Ph.M.B.

 

22/10/2011

Hé!! Allah, Dieu, Jéhova campent aux Bastions

Dans toutes les mouvances, une hérarchisation d'organisation, appelée aussi logistique, est nécessaire...

Jean Barth dans le TDG de Samedi "courrier des lecteurs" fustigeait la présence de Partis Politique présent avec des drapeaux et autres tracs...à la place des nations à Genève pour le rassemblement des Indignés.

Il a raison sur un point, certains partis de Gauche, habitué à un soutient ou s'invitent à la prise de parole des manifestations de soutient aux printemps arabes, contre le nucléaire, contre la venue de "Busch".

Une habitude de soutient  social pour les nôtres comme: l'occupation de bâtiment, grèves, et d'autres mouvement sur le plan national.

Mais cette habitude militante, n'a plu du tout sa place dans ce mouvement, puisque annoncé neutre, ouvert pour tous, mais Indigné individuel.

Je crois, pour avoir assez vécu dans ce bas monde, ou, la politique quel que soit son sens , sera difficile à contourné...

Rousseau père de la démocratie, pourrait pour sont deux centième anniversaire, nous insuffler un passage sérieux vers une politique Unitaire et non pas sectaire.

Voilà le mal de la politique en général de ces membres...c'est de participer et de faire partie de groupe " sectaire" interne et externe...

D'où un développement de la cupidité...sur l'échiquier de l'ego...

Les dieux protègent ce mouvement venu du coeur blessé...

Une politique unitaire  pour l'intéret et la survie de l'humanité.

Aux bastion allez...Vous!!!...dans l'ensemble Indignés...vous/ les  réchauffez---le  Samedi à 14 heures et tous les jours...

Philémon- Michel Bissig

08/09/2011

La TSR invite le PDT

Ce soir sur TSR 1 18h55 FACE AUX PARTIS -  Le PARTI DU TRAVAIL SUISSE en direct.

Les Sections du PDT Romand à l'écran...

Voter Parti du Travail cette automne, c’est renforcer la gauche combative et de progrès social à Berne !

Nous ne renoncerons pas

La Crise, oui mais pas pour tout le monde ! En Suisse, moins de 3 % de la population disposent d’un revenu imposable aussi élevé que tous les autres. Dans les vingt dernières années, la fortune des 300 personnes les plus riches a passé de 86 à 449 milliards de francs.

Les 41 plus grandes entreprises suisses cotées en bourse ont toutes réalisé un bénéfice en 2010. Globalement, les bénéfices augmentent de 75 % et atteignent un record de 83,9 milliards. Dans 26 des 41 entreprises observées, l’écart entre les salaires a encore augmenté. En moyenne, l’écart des salaires est de 1 : 43. Cela signifie que les travailleuses et travailleurs les moins payés doivent travailler 43 ans pour obtenir le salaire annuel d’un membre de la direction de l’entreprise. Les grandes entreprises sont aussi protégées par la politique des partis bourgeois : par la réforme de l’imposition des entreprises II, un cadeau fiscal de plusieurs centaines de millions de francs leur a été fait en pleine période de crise.

Cadeau fiscal pour les plus riches, économies sur le dos des plus pauvres : les prestations d’aide à domicile aux parents d’enfants gravement handicapés sont supprimées. Avec la 6ème révision de l’assurance-invalidité, quatre milliards de francs doivent être économisés. En 2010, avec la révision de la LACI (loi sur l’assurance-chômage), 600 millions ont été économisés sur le dos des personnes sans emploi, et des milliers d’entre elles ont été poussées vers l’aide sociale. Un impôt de 0,12 % sur les fortunes des 300 Suisses les plus riches aurait aussi amené 600 millions dans les caisses de l’Etat.

 

La détérioration de l’assurance-chômage augmente la pression sur ceux qui ont encore un travail. Un exemple : l’entreprise Lonza (chimie), dans son usine de Viège, a augmenté, sans autre forme de procès, l’horaire de travail de 41 à 42,5 heures par semaine. Naturellement avec le même salaire, ce qui a entraîné pour les travailleurs/euses concernés une perte de salaire réel d’environ 4 %. La cause en est la prétendue baisse des profits en 2011, en raison du cours élevé du franc. L’entreprise a enregistré en 2010 un bénéfice de plus de 250 millions

de francs.

PDT/ Ge

05/09/2011

Sans CIVISME !? La violence existe...

Parlons de violence à Genève...Suite aux déclarations clair du procureur de la république dans l'émission de Darius Rochebin, ce dernier dimanche sur la TSR...

La situation est évidente au niveau des lois...

Mais... Le manque d'éducation ou le civisme fait défaut dans les familles national et international.

Les jeunes vivent dans un monde virtuel, derrière leurs ordinateurs, et, l'éducation logique, simple, du civisme dans le monde extérieur, n'existe pas...pour eux...

D'ailleurs c'est aux parents d'insister, dans leur éducation (culture mis à part)...

Mais hélas l'embrouille virtuel ne laisse plus travailler leur tête...

Ils ne captent plus correctement et n'écoute plus..et ils répondent OUI.. OUI !!!

Le virtuel apprend le côté noir de la communication " Être le Meilleur..."

Avec un comportement correct, avec du civisme. Ont vie avec et pour le meilleur de tous...

Prenez cet exemple, survenu au marché de Plainpalais dimanche...

Me mettant dans une petite file pour achetez un poulet grillé..

D'autres gens sont venu directement en tête de file ...

- Hé !!! Brave gens!!! La Queue, c'est derrière, après les deux personnes dans mon dos...

Sans un pardon !! ils prirent place derrière...

Déjà là...!  Si des adultes ne respectent pas ce genre de civisme.. Permettez moi de vous dire: que ce n'est pas le virtuel  qui à atteint l'adulte... Cette manière d'être en public, cette attitude s'appelle "La CUPIDITE..." Facteur de provocation à la violence...sur des gens un peu nerveux.

Résultat ce jour là : En moins de trois minutes les douze personnes avaient leur poulet...eux aussi...

Bissig Philémon-Michel  07.09.2011/ Ge

03/05/2011

Social en rade...

Le chef des services sociaux de la ville de Genève, est dans la ligne de mire d'un futur changement  et d'une sérieuse remise à niveau au sein du département...

Oui... il faut le dire, c'est devenu n'importe quoi avec ce magistrat sortant, qui laisse un amer goût...dans sa gestion du service...

Le démantelement  des postes d'animateurs sociaux culturel.

La mise au chômage de nombreux assistants sociaux approchant la cinquantaine ou simplement réduire le personel de ce genre de besoin fondamentale...c'est le résultat ...

Un malaise et un manque de professionnalisme. Un manque de savoir faire "des copains" placés par le magistrat.

Dans ces services un manque de compétence et d'effectif, ce qui à fait que la Genève social est devenu anti-social.

L'expérience de ceux qui oeuvre depuis longtemps dans leur travail social, est " La garantie" pour la formation des futurs collaborateur(ice)s ...Et non pas, ce que nous voyons, après des années de louable service, ils ce retrouvent au chômage ,ou, en fin de droit.

Une vie dans  un climat et une situation d'assisté, alors que c'est eux qui devraient assister, accompagner, conseiller nos citoyennes et citoyens.

Cette question sera suivit de près par Ensemble à Gauche (EAG) et souhaite que Madame Alder remettra tout cela en place...

Un encadrement avec des gens qui ont la foi en leur travail pour aider les gens dans la peine. Et non pas  des services devenu "ristretto"...et vachement zéro...

Bissig Philémon Michel   EAG /PDT

 

17/04/2011

Le chant de l'internationale a résonné...

Aujourd'hui le chant de l'internationale communiste a résonné dans l'Uni Mail de Genève.

Même le journaliste, célébrisime de Léman bleu, devenu rouge et en a re-demandé aux chanteurs de la Gauche héroique pour ces élections 2011

Oui Héroique la Gauche de la ville de Genève, de Carouge, de Meyrin, de Confignons, de Lancy, et héhé  de Vernier...

Méritante la Gauche d'Onex , Chêne-Bourg et dans les autres communes du Canton, où les prochaines luttes, confirmeront que la politique c'est d'être humain, et réaliste...

Ensemble à Gauche en ville de Genève remercie les Camarades d'avoir serrez les votes compacts. D'avoir confirmé notre place auprès de vous Travailleuses / Travailleurs de l'ombre et des familles génératrices de la pérénnité de la race humaine...

Au Nom de notre premier de Classe Remy Pagani et de nous tous D'ENSEMBLE à GAUCHE

MERCI au 18987 sufffrages nominatifs...

Bissig Philémon Michel

 

 

 

03/04/2011

Poisson d'Arsenic

Le cynisme domine notre monde, d'une part une poussée à la consommation et de l'autre un recule des besoins de la main d'oeuvre, ce qui crée un 60% de la population familiale, résident en helvétie, au seuil de la pauvreté. (voir: Temps Présent du jeudi 31 Mars sur la RTS)

Dans la consommation, les groupes de dealers des produits de première nécéssité, développent leurs tentacules pour leurs gros gains uniquement...poussé par l'actionnariat, et , instaurant une politique inflationniste des prix,et , un climat austère pour la majorité des familles.

Très robotisé , car plus lucratif, la fabrication est devenu une usine avec  moins d'employés, mais encore plus rentable.

A Genève comme en Suisse, le premier avril  fut le plus mauvais Gag, venu des fédéraux influencé par des groupes  "lobbing" présent sous la coupole...(de quel droit ?).

Si nous en sommes là, c'est grâce aux agissements anti démocratique, qu'utilisent ces groupes qui font des pressions (financière) sur nos élus...

Aujourd'hui les jeunes (nos /vos enfants) venant sur le marché et les cotissent depuis 40 ans, doivent en faire les frais ???

Des journalistes anglais viennent de prouvé que des Euro députés sont corruptibles...

Escroquer et voler les droits Démocratique, c'est légal...Nous devons  dénoncer ces pratiques...Écrivez le...! ICI...votre  arsenic...

Bissig M.Philémon

 

18/03/2011

Xeno les secundos du MCG

Dans l'immédiat constatons que le MCG à fait sont trou avec des secundos...comme pas mal d'autres listes, qui ont pu compter sur ces citoyens... :-)

Mais différent, car racistes et voir même gravement dangereux…les petits copains du mouvement xéno.

Comme pour tous d'ailleurs, les émigrés furent notre tasse de thé depuis l'enfance, ici et en suisse. J'ai personnellement travaillé, en apprentissage dans les 70 à Genève, avec des chefs venu de la péninsule et du pays ibérique, sans problème jusqu'à hier...

Le fils d'un de mes anciens chefs, ex puait sur mon demi- frère métisse...

Qui à le droit, sur ce bas monde...de craché dans la soupe dans laquelle ont à puisé la vie, en ce développent dans un havre de paix et de bien être.

Qui peu renier les gens, côtoyiez depuis toujours, à cause d'un endoctrinement d'idéaux diffamatoire envers la vie communautaire.

A l'heure des bouleversements, politique, naturel, technologique, et inter- planétaire.

Je crois qu'il faut ce préparer à survivre au pire...car le temps des cacahouètes aux singes (citoyens) n'est plus d'actualité. Le respect de chacun et l'entraide, passe par l'exemple personnel...

Il va falloir savoir partager...d'ici ou d'ailleurs...la race humaine doit ce sauver....

Philémon-Michel Bissig