16/03/2010

A Dieu

Il fut un temps où  certains bavards sur les ondes (herziennes) traitaient les artistes un peu exceptionnel de saltimbanque...

Jean Ferrat fut un artiste aussi  réaliste sur les loi de l'univers que Maurice Chappaz...

Ils n'avait que faire du petit lait cailler, que bien des journal-eux donnent, au quotidien, comme breuvage au peuple...

Jean Ferrat comme d'autres saltimbanque, irisa les poils des êtres, imbu d'eux même...la preuve  depuis sa mort...jamais il n'aura fait la une des scribouillards de service, avide de démontré leur soudain attachement aux paroles du barde disparu...


Comme c'est bizarre!!! Comment la mort d'un réaliste peu engendrer, chez certains, cette crainte de ne pas suivre la mode du moment...La symbolique du signe de la croix...pour antériné leur peur de l'infini vérité...


Jean et maurice, eux, appartiennent à cette ligne claire de l'intelligence universel et de l'amour de l'être au féminin et masculin...et cela ne s'étudie pas...  ça ce vie...face à l'arbre du milieu...
Ou en arabe "El-Insânul-kâmil"... l'Adam Qadmôn de la Qabbalah en hébraïque...  c'est aussi le "Roi" (WANG) du Tao-te-king

CDSCN1862.JPGhacun porte sa croix, ce symbole qui n'appartient pas au christianisme, mais bien au principe primordial, retrouvé un peu partout, dans les temps primitif...il y a bien longtemps et encore maintenant...devenu plus ...doctrinale  et symbolisme, qu'une ouverture à  sa compréhension fondamental... <la science sacrée>...

La haute Ecole Vie, ces paroles et écritures des compagnons ... disparus à nos yeux , mais pas pour nos oreilles.

Philémon Bissig

14/03/2010

Embellie d'un homme naturel

Jean Ferrat est partit rejoindre l'embellie de sa vie infini...il disait... écrit , de la poésie, des vers, laisse toi allez dans les moments de la vie , Rose et bleu comme  l'odeur des lilas...l'embellie une harmonie invisible et pourtant bien présenrte
Je suis triste de joie pour un  homme qui simplement nous à apporté une poésie légère, sensible et naturel...Vivre sur les hauteurs, avec quelques chèvres et quelques moutons dans la montagne, une chanson porteuse d'un savoir et d'un croire, d'une simplicité nous emplissent de vibrations  dorsale agréable...et encourageantes..

Merci  Jean et bon voyage dans l'univers infini...

Philémon Bissig 14.03.2010