01/03/2011

L'argent et la politique

Pour  avoir le pouvoir,  les partis bourgeois reçoivent des contributions élevée de particulier...Aucune lois à Genève et en suisse, interdit ou contrôle, ce genre de financement  illégale. Par contre celle-ci est pénalisé dans beucoup d'autres pays.

Financer un candidat... En clair... Cela montre que l'économie achète son avenir  politique.

Cela me laisse penser « tout haut » que le noble métier de péri-praticien, à trouvé un équivalent sur les trottoirs de la campagne électoral...

En faveur du peuple OUI,  mais je préfère me vendre comme candidat du Parti du Travail sur la liste 1 de l'EAG de la ville...avec un  budget, qui compte, sur mes pieds pour marcher au contact du peuple...

Notre TRAM publicitaire...

C'est celui  qui déverse ces foules de travailleuses et travailleurs de l'Ombre...ceux là même qui sont exploité par les financiers des campagnes politique de la droite.

Encore une fois l'opulence des pub électoral  avec leurs fausses promesses, leurs slogans racoleurs de la peur...et du Gentil Gentil... cache la cupidité des bourgeois.

Les combats de la Gauche, même  refusé ou très fortement combattu ,dans le dernier mandat, par la droite...Seraient devenu des priorités...

Du blasphèmes...Des récupérations modifiées...

Méfiez vous des crapauds trop gros, cela explose, et la crise vous connaissez ça... brave gens...

C'est le peuple qui subit...et le bourgeois qui rit...

Soyons sérieux...

Ensemble à Gauche possède des nouveaux Camarades venu pour faire de la politique...

Nous  nous devons d'accélérer les procédures et d'accélérer la mise en application des décisions politique...

Les décisions de besoin ;  pauvreté, logements, créations d'emplois doivent être exécuté maintenant, car le lendemain n'appartient pas aux exploiteurs et négriers de la race humaine.

La spéculation sur toutes nos matière premières, prouve aujourd'hui qui est le véritable menteur...

Bissig Michel-Philémon  Partit du Travail / EAG Liste 1

 

 

11/02/2011

Je m'y cole

Après tant d'années, d'observation politique.

JE m'y COLE. Liste 1 (ben ouais!)

Dans la droite ligne de l'élection municipale en ville de Genève, nous retrouvons après quatre ans, des théories similaire que ces  promesses faite alors ,et pas ou peu appliqué...Pourquoi!

Si vous vous êtes attardé à suivre sur Léman Bleu les débats durant cette périodes de gouvernance.

Vous aurez constater comme moi, que chez les intervenants , à chaque négociation ou débat sur des sujets grave, les discours de la minorité avait cette résonance de vide.

Rien ne peu arrêter les emmerdeurs (lorsque des idées, ne viennent pas de soi ou de son groupe) d'entraver la mise en place de solution raisonnable.

Prenons la sécurité venu par outrecuidance un jour de budget. Celle ci à été critiqué et récupéré par un candidat sortant de l'opposition...

C'est pas de la police, qu'il faudrait, mais bien de remettre en place des animateurs sociaux culturel en place...Soutenir et crée des emplois grand Camarades dans les maisons de quartier. Appliqué à tout les établissements les même règles.

L'insécurité vient, en général , de sur consommation de dérivé euphorisant. Les agressions gratuite ce produisent en sortie de boîte.

Pour avoir travailler sur le terrain de l'animation "festif" pendant 30 ans, je constate qu'à Genève l'ouverture des boites en semaine ne tiennent pas  rigueur de la paix...et du sommeil des citoyens.

Celle ci devrait ramener leur fermeture en semaine à 2 heures du matin, au moins, et, le WE 5 heures.

Il faut habiter ce quartier de la jonction pour constater les dégradations tardive (matériel et sonore) pour comprendre que les gamins de mes voisins ont beaucoup de peine à dormir chaque soir (d'où des résultats scolaire insuffisant).

La soirée est bien bruyante aussi, puisque des bars (AVANTAGE AUX AMIS DES BOURGEOIS) sont ouvert jusqu'à passé une heure du matin, et le tenancier ne contrôle pas le bruit suscité par leurs bruyants clients éméchés.

Les bars, en semaine, doivent fermé à 23h et les Boîtes ouvrir dès 21h...

Y a- t-il des ri-poux de la politique ? à vous de juger CAMARADES

Bissig Michel-Philémon