08/09/2011

La TSR invite le PDT

Ce soir sur TSR 1 18h55 FACE AUX PARTIS -  Le PARTI DU TRAVAIL SUISSE en direct.

Les Sections du PDT Romand à l'écran...

Voter Parti du Travail cette automne, c’est renforcer la gauche combative et de progrès social à Berne !

Nous ne renoncerons pas

La Crise, oui mais pas pour tout le monde ! En Suisse, moins de 3 % de la population disposent d’un revenu imposable aussi élevé que tous les autres. Dans les vingt dernières années, la fortune des 300 personnes les plus riches a passé de 86 à 449 milliards de francs.

Les 41 plus grandes entreprises suisses cotées en bourse ont toutes réalisé un bénéfice en 2010. Globalement, les bénéfices augmentent de 75 % et atteignent un record de 83,9 milliards. Dans 26 des 41 entreprises observées, l’écart entre les salaires a encore augmenté. En moyenne, l’écart des salaires est de 1 : 43. Cela signifie que les travailleuses et travailleurs les moins payés doivent travailler 43 ans pour obtenir le salaire annuel d’un membre de la direction de l’entreprise. Les grandes entreprises sont aussi protégées par la politique des partis bourgeois : par la réforme de l’imposition des entreprises II, un cadeau fiscal de plusieurs centaines de millions de francs leur a été fait en pleine période de crise.

Cadeau fiscal pour les plus riches, économies sur le dos des plus pauvres : les prestations d’aide à domicile aux parents d’enfants gravement handicapés sont supprimées. Avec la 6ème révision de l’assurance-invalidité, quatre milliards de francs doivent être économisés. En 2010, avec la révision de la LACI (loi sur l’assurance-chômage), 600 millions ont été économisés sur le dos des personnes sans emploi, et des milliers d’entre elles ont été poussées vers l’aide sociale. Un impôt de 0,12 % sur les fortunes des 300 Suisses les plus riches aurait aussi amené 600 millions dans les caisses de l’Etat.

 

La détérioration de l’assurance-chômage augmente la pression sur ceux qui ont encore un travail. Un exemple : l’entreprise Lonza (chimie), dans son usine de Viège, a augmenté, sans autre forme de procès, l’horaire de travail de 41 à 42,5 heures par semaine. Naturellement avec le même salaire, ce qui a entraîné pour les travailleurs/euses concernés une perte de salaire réel d’environ 4 %. La cause en est la prétendue baisse des profits en 2011, en raison du cours élevé du franc. L’entreprise a enregistré en 2010 un bénéfice de plus de 250 millions

de francs.

PDT/ Ge

01/09/2011

Vérificateur c'est pas pour les Gosses

Ça fait plaisir de voir que les anciennes forces, d'une gauche pluraliste appeler les radicaux de Gauche, reviennent au débat...

Genève en était le symbole, la flamme  des militant(e)s d'alors...et GOS en était une cheville ouvrière avant de ce faire bouffé par les radicelles du pouvoir camélon du néo libéralisme.

Comme  pour bien de ceux, qui même exilé dans des cantons Catho, radicaux et anti prolo, aimaient le regard politique de Guy Oliver S...

Et si GOS reviens c'est que lui aussi ce rend compte de la graviter et les limites des injustices de la politique bannière du Canton...

Rhino nous le prouve encore, après  son occupation les promesses du Proprio...profitera à des notables bénéficient (malgré un gros salaire) d'un loyé au prix très bas ...

Non...!! Non...!!! ca suffit !!! Un bon candidat c'est celui de la Gauche de Gauche...

DANIEL DEVAUD pour remettre les montres à l'heure Genevoise....

B.PH.M.

18/03/2011

Xeno les secundos du MCG

Dans l'immédiat constatons que le MCG à fait sont trou avec des secundos...comme pas mal d'autres listes, qui ont pu compter sur ces citoyens... :-)

Mais différent, car racistes et voir même gravement dangereux…les petits copains du mouvement xéno.

Comme pour tous d'ailleurs, les émigrés furent notre tasse de thé depuis l'enfance, ici et en suisse. J'ai personnellement travaillé, en apprentissage dans les 70 à Genève, avec des chefs venu de la péninsule et du pays ibérique, sans problème jusqu'à hier...

Le fils d'un de mes anciens chefs, ex puait sur mon demi- frère métisse...

Qui à le droit, sur ce bas monde...de craché dans la soupe dans laquelle ont à puisé la vie, en ce développent dans un havre de paix et de bien être.

Qui peu renier les gens, côtoyiez depuis toujours, à cause d'un endoctrinement d'idéaux diffamatoire envers la vie communautaire.

A l'heure des bouleversements, politique, naturel, technologique, et inter- planétaire.

Je crois qu'il faut ce préparer à survivre au pire...car le temps des cacahouètes aux singes (citoyens) n'est plus d'actualité. Le respect de chacun et l'entraide, passe par l'exemple personnel...

Il va falloir savoir partager...d'ici ou d'ailleurs...la race humaine doit ce sauver....

Philémon-Michel Bissig

 

 

 

 

17/03/2011

Aux 5120 suffrages merci!!!

Dans ce système proportionnel, beaucoup ne comprènent pas. Ont peu se retrouver avec plus de voix que presque toute la droite, et ne pas être élu.

MERCI déjà d'avoir voté pour Ensemble à Gauche et d'avoir prouvé par 14,51 % des votants votre affiliation aux buts que nous voulons atteindre, pour  le bien de tous.

Heureux de constater que dans les participants de dimanche de nombreuses voix silencieuse , et qui ne votaient pas avant, nous ont rejoins.

Pour mon retour au pays je tiens vraiment à vous dirent que je suis heureux d'avoir eux autant de vos voix, pas élu, mais je serais bien dans les coulisses d'EàG.

Avoir plus de voix que les candidats utilisent le pouvoir fric.

Ceux là même qui  par l'économie  protègent des bisounours (personnage qui endort les enfants) et qui font  du tord à la morale dans leur vie privé...

Ils sont le reflets du pouvoir mensongé et responsables des tueries et catastrophes, puisque favorable au guerre et aux pognons.

Certain devraient ranger leurs pommade théorique....Misogyne et nucléaire de la constituante l'animateur.

Le PDC, MCG,PLR, UDC sont favorable au nucléaire, donc "irradiés" les de votre mémoire...pour l'administratif...

Bissig michel philémon

 

11/03/2011

Bas les cartes à choix

Dimanche en soirée le choix, votre choix, tombera clairement. Un éclair mitigé entre la décéption et la joie.

Certes on peu implorer tout les dieux connu, rien n'y fera...le résultat appartient aux votants et leur choix...

Car... loin de pensé du mal des gris-gris, prières, danses magique...le choix vient d'en bas dans ce cas là.

Le peuple  devient le roi du choix, du changement, du renforcement de ce qu'ils aiment déjà...

On peu rêver...En gardent les pieds sur terre avec un sourire à choix.

Bon Succès aux près du peuple alors...à tous...ma foi...

Le saviez vous : il faut un muscle pour sourire et plus de trente pour faire la gueule

Bissig michel-philémon Candidat Pdt / EàG

 

 

06/03/2011

Candidat d'harmonie

Une grande campagne avec un son au saxophone...Genève la culture, la  multi-races humaine...

Les notes d'Ensemble à Gauche liste 1 pour une vie en harmonie...

copier /coller

http://www.youtube.com/watch?v=YHru1ANnAUY

Bissig M. Ph animation 2000

24/02/2011

campagne dans la rue

Il faut choisir:

Être le candidat raisonnable, qui c'est qu'il ne faut pas trop ce bercer d'illusion, car personne n'est élu avant le résultat définitif...

Être le candidat d'opérette, qui est sur d'avoir, son précieux rêve, même assis depuis le fond de ça jacousie...

Le candidat raisonnable, lui, lutte avec les passants face à la bise noire du soir. "Qui vous transforme un humain en glaçon..." D'une voix chaude déclame des slogans de campagne.

Le candidat d'opérette, lui, les lunettes en-brumée par la chaleur..........Chuuuuuuuuttt...! il dort ! dans son bain.! Revenez demain...

Entre gens de bon aloi, l'échange de quelques mots : Brimade, encouragements, aquièssement d'appartenance...

Travail dans  le temps...et... ils diront " je l'ai vu et entendu malgré la bise noire. Comme lui, rouge je suis devenu."

Bissig Michel- Philémon

Ensemble à Gauche /PDT   Liste 1

 

20/02/2011

Adversaire en poliitique,mais pas dans la vie

Une campagne , c'est vrai , c'est aussi de revoir des vieux potes , même d'un autre bord politique, mais c'est bien les même sujets qui nous tracasses tous...
C'est pour cela qu'après la dérive  des politiciens au grand  gabarit de BlaBla,et, sans réalisations efficace pour le peuple.
Les genevoises et genevois ont  pour cette élection, la possibilité dans les listes de gauche et adverse, de faire la différence  entre des gens engagé pour discuter avec l'opposé pour trouvé le dialogue et des solutions  pour le  présent et mettre en place une politique général réaliste...pour une ville Saine

Amitiés camarades

Bissig.Michel.Philémon

candidat PDT  Liste Ensemble à gauche

16/01/2010

Les tambours

Depuis fort longtemps les tambours, annonçant les publications de la société civil et militaire, ne résonnent plus aux quatre coins des bourgades.

A l'heure actuelle on peu le faire, son tambour, avec autant de revendication que l'on aura, sur le WEB.

Ouais ! Mais voilà tous non pas le WEB pour lire cette masse de revendicateurs. Alors depuis deux décennies les ondes  radiophonique (radio local), qui peuvent émettre aussi sur la toile , devient un moyen de conviction et petit à petit l'outil non plus du divertissement mais bien de l'utilisation à des fins politique et électoral c'est mis en place. Couchepin en à largement bénéficier, et d'ailleurs on lui le rend bien avec une chronique sur La première  auprès de ces anciens protéger.

Depuis la libéralisation du média Radio. Les cas d'utilisation à des fins personnel, en vu d'élection, ce compte par dizaine. En Valais les anti Luisier d'alors sont devenu dans le temps les utilisateurs d'une même idéologie égocentrique.

Dans le reste de la Romandie la récupération est tout aussi évidente, le Pdc genevois possèdent le plus d'intérêt dans ces médias que n'importe quel autre parti.

Il y a des déraillements fréquents sur l'application du droit et devoir de la concession radiophonique.

La gauche, avec leur tiraillement maladif, ne possède pas pour l'instant d'un média dit Libre. Quelques socialistes aux grandes phrases remplissent , les casses vides, dans des débats organisés par des chaînes à tendance  de droite. Mais il n'ont pas un animateur / journaliste leader et souvent à l'antenne. Ceux là ne font  pas encore partie de leur contingent, ou s’ils en font partie, leur caviar n’est pas de la même saveur que celui mangé par les travailleurs.

Bissig Philémon 16.01.2010

23/08/2009

Politique

Ah ! Non Pas de liste 10

Ouais pas besoin pour un flic... Pardon un Gendarme... de faire de la politique législative...
Sur le terrain chaque jour dans la rue. Il doit faire le poli avec le tic des autres, bastons,insultes,dénigrement,cracha. Et... et, sociologue psychologue...le police
A Genève...international , l'agent est aussi confronté, aux réalités des langues...alors que la haut, la langue de bois se vois...et c'est dur dur de comprendre...

C'est mieux la rue. Que s'emmerdé des heures, le cul sur une chaise à écouter des blablas sans fin et n'aboutissent pas... Enfin pas grand chose de conséquent pour le quidam poli...témoin sur Léman Bleu en LIVE...

Allez... bien essaie quand même...la liste 10 citoyen - policier...

Pour certain... ceux du même bord, qui ne vous aime pas... vu que vous avez affichez vos potes...

C'est dommage ou c'est  bien...une belle occasion de faire leur connaissance...Mais j'ai peur que les coup de crayons vont être plus facile à donner...

Mais c'est légal un fonctionnaire au gouvernement....

Une petit  leçon de droit par ici SVP...pour éclairé  ce sacré tique LE POUVOIR...

 

Philémon Bissig