Genève ville politiquement Gaucho et Bobo...

Pour avoir vu, écoutez, vécu, quelques années les entrailles des politiciennes et politiciens de la ville de Genève.
Pour avoir pris 4 ans de recul en revenant dans le beau pays, tout en gardant les yeux et les oreilles branchées.

Je peux que constater que la politique made in Genève Ville est complexe.
D'ailleurs la cour des comptes confirme depuis 13 ans que son travail est parfait. Même les fédéraux des finances applaudissent.
Oui sans cité des noms mais juste relever l'effarante vérité par ex:

  • la plaine de Plainpalais, des beaux marronniers sciés pour de jeunes arbres en poter et qui meure de soif. Pourtant l'élu avait promis mais las lui aussi mentait une gauche devenue libérale pas mal d'entre eux à soi des résidences secondaires, ou habite dans des appartements vraiment pas chère...où se représente et encore et en famille.
  • une droite embourbée dans les affaires. Dans l'immobilier, les avantages, les conflits d'intérêts.
  • les extrêmes qui monopolisent la parole à chaque point d'un conseil de la ville (tu vois je suis là!) et pour rien dire :-)
  • Il y aussi cette récupération du travail d'associations, des bénévoles, des militants. Récupération politique en vue d'élection aux municipales. J'ai vu dans une magnifique Altiba dans les bastions samedi matin: un vert pas si vert que ça, voulant être partout au moment de la réussite de l'action ou du mouvement, sans jamais se mouille avant... un faux... Oui surtout quand il y a conflit d'intérêt. Pousser les autres dehors pour faire rentrer ça personne, c'est un manque d'éthique.
  • Le climat Oh Lala ! en 1976 au festival du bois de la Bâtie, le climat était déjà une inquiétude mais depuis rien. Le nucléaire, les déchets, les transports sol-air pires quand ce temps-là.


Certes il y aussi du bon pour dire vrai je vous laisse  l'avantage avec la télévision locale, les "matu vu" ou les raisonnés, n'échapperont pas aux téléspectateurs seul juge de leur interprétation, vive le direct TV pour ce faire une idée. Car maintenant dans toutes la romandie on peu tous voir les débats, comme pour ces réflexions que je vous présente sur la ville de Genève. 

A propos de nos médias locaux:

Merci aux bénévoles qui des années ont permis que les radios et TV local existent, puis viré ou remercié  pour être récupérés par les Gaucho ou/et les BOBO. Grâce aux subventions y mettre les leurs payés.
Oui la démocratie tousse alors resté couvert et voté pour des personnes capable.

Bissig M.PH. 17. septembre 2019

 

Commentaires

  • Merci Monsieur, vous avez vu juste!

    Notez aussi que les verts et la gauche sont les destructeurs de nos arbres (même centenaires commes aux Allières) mais aussi du patrimoine genevois comme le dit clairement cet article:

    "SOS Patrimoine Contre l'enlaidissement de Genève monte à nouveau aux barricades. Le combat est singulier. La droite est pour la conservation du site et les Verts en faveur du béton."

    https://www.bilan.ch/opinions/etienne-dumont/labattage-des-arbres-a-commence-aux-allieres-la-maison-du-tir-a-larc-va-suivre

    Cette superbe maison historique est désormais détruite, alors qu'on avait proposé de l'intérgrer au projet de construction en faisant une bibliothèque ou une maison de quartier! Mais non il a fallu la raser intutilement pour la remplacer par du béton:

    https://www.facebook.com/contrelenlaidissement/

    Et cet article reflète également l'opinion de la majorité des genevois à savoir qu'on bâtit contre eux:

    https://www.tdg.ch/editorial/btir-geneve-genevois/story/16404480

    de même que celui-ci:

    https://www.tdg.ch/signatures/editorial/Geneve-se-construit-a-la-tronconneuse/story/25639532

    et celui-là

    https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/chantier-allieres-immense-colere/story/16535562

    ou encore celui-ci

    http://postluxtenebras.blog.tdg.ch/archive/2019/08/26/les-verts-participent-a-la-destruction-de-l-environnement-300482.html

    ou encore celui-là:

    http://andrepfeffer.blog.tdg.ch/archive/2019/08/28/betonnage-et-massacre-de-la-zone-villas-300522.html

    et que dire de cet autre article:

    https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/moitie-villas-ville-disparaitre/story/17528630

    Le problème c'est cette croyance de nos politiciens qu'une croissance infinie de la population est possible et souhaitable pour un territoire aussi petit que celui de Genève. Encore une histoire de gros sous, mais nous saurons les rappeler à l'ordre aux prochaines votations.

    Et ces commentaires de lecteurs résument parfaitement la situation.

    12.09.2019, 08:09 Heures

    Très bon article ! Hodgers reste le grand massacreur d’arbres, étonnants pour un vert, à moins qu’il ne le soit pas et que certains groupes d’intérêt se servent de lui ? Mais évidement ceci n’est que supposition.....

    "C’est clair qu’on ne bâtit pas pour les genevois. On bâtit pour ceux qui y migrent, sachant que les genevois eux ont tendance à quitter le canton."

    12.09.2019, 10:01 Heures

    ""Préserver les arbres ne relève plus d’une lubie d’écolos rousseauistes"". Oui sauf que visiblement, même les verts autorisent les abattages d'arbres séculaire et le bétonnage de zones arborées. Genève à la dérive...

    En revanche, sur son blog A, Gambuzza, trouve que cette desctruction est très bien, contrairement à ce que pourrait faire croire le titre de son billet:

    http://tonigambuzza.blog.tdg.ch/archive/2019/09/15/hodgers-des-panneaux-et-du-beton-300827.html

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel