28/09/2017

Le Fc Sion n’est pas l’olympique des alpes

La tristesse nous envahit tous quand les gestes de certains qui ne devraient pas exister font la une du non-respect.

Un dérapage exécuté en public, filmer, relayer dans la presse mondiale, démontre ce qu’il ne fallait pas faire… Aie !

La provocation que dénonce et réclame la famille de CC, et sans doute l’aboutissement d’un agacement certains.

Mais…C’est honteux de comparer le beau pays à ces gestes. Car en vérité c'est des manières connues dans ces réelles origines.

Dans les bals populaires d’alors, des valaisans, après une baston, buvaient un verre ensemble.

En cassant le tissu social foot du valais, installé bien avant qui se fasse du fric, il n’y a plus d’accès aux joueurs des clubs formateurs qui fessaient surgir des valeurs multiethniques avec pour but tourbillon.

Tourbillon, c'est fini pour les nôtres ! Avec Machin…

Tourbillon temple de la réussite de nos couleurs est devenu le cirque du fric et des transactions d'être humain.

Ce qui dérange ? le deal mondial dans le milieu footballistique qui casse le tissu social qui existe dans le milieu du ballon, dans les clubs, dans les villages des infrastructures qui donne l'occasion aux familles, aux femmes, aux hommes de pratiquer ce sport et de générer des futurs champions de nos régions.

Et oui un deal autorisé … Le Fc Sion n’est pas l’olympique des alpes.

J’ai été personnellement attaqué par des propos à la CC, lors d’une émission de la RTS sport, il y a quelques années.

Pas en direct nous-mêmes, mais lui y était, d’ailleurs la plupart de mes propos ont été coupés puisque préenregistrés et surtout pas moyens de lui rendre la politesse et la monnaie de son deal...

J’ai préféré aller voir le Christian sous la cantine de nos couleurs. Il était attablé avec des anciens. Soudain dans un silence devenu général, je lui ai refait en sketche ces propos malhonnêtes à mon sujet…

C’était drôle de le voir blanchir… sans baffes, pacifique, à la valaisanne.fc sion -yb .JPG

 Ph.M.B

 

05/09/2017

Chanvre et laine de mouton :d’utilité publique...

L’économie de montagne pourrait passer par la culture du chanvre industriel à des fins de fabrication multiples ou, voire même, d’isolation pour les anciennes bâtisses. La laine de mouton, également, fait partie de ce que ne nous exploitons pas assez.

Récemment, des reportages en France démontrent la fabrication de matériaux nécessaires (bâches, couvertures, habits) fait à partir de la laine de mouton et du chanvre. On constate très bien que les produits venus d’Asie, concernant notre vestimentaire ou autres produits, ne sont pas bons pour notre environnement.

En relisant les écrits des anciens, notre république et canton du Valais était déjà hautement autonome dans divers domaines en utilisant la nature de proximité.

Cela doit être étudié plus vite et plus efficacement par notre gouvernement et notre parlement cantonal Valaisans.

Bissig Philémon-Michel

Le 26.08.2017