27/09/2015

Franc fort mortel

En réalité les répercutions du franc fort touche les parties les plus reculées des vallées latérales valaisannes.

Il suffisait pour cela de voir déjà la fréquentation des parkings dans des villages comme Villaz, le Sage...et autres cet été.

Ces années dernières les Belges, Français, Hollandais, où européen, étaient les flots de l'économie de montagne.

Certes les helvètes ne sont pas légion et le passage du tour du Cervin lâchait des randonneurs fatigués et peu enclin à consommé ou profité  d'un jour de repos et visite de l'endroit, puisque repartit au petit matin le lendemain.

L'évidence de la négation du Franc fort se voit aujourd'hui sur la médiocrité des résultats du chiffre d'affaires des magasins, gîtes, ou établissements publics.

Que Faire ? En pleine campagne d'élection fédéral où les promesses ne seront que promesses.

Que Faire ! Mais vous Suisse venez plus vers ces lieux qui sont resté fidèles à leur patrimoine et dans un environnement idyllique avec l'arrivée des couleurs automnales.

Alors prenez les cars postaux aux trois tons...ils s'arrêtent tous devant lui.

Philémon-Michel Bissig

papillon dernier 2.jpg

Les commentaires sont fermés.