04/05/2015

Un belle exercice de sauvetage...Bravo !

900 m³ à la seconde et un niveau à 10 cm du débordement de l'Arve, un retour dans son lit naturel, les marais du temps ancien.

L'intervention prévention suivit de l'alarme de crue dangereuse, a bien fonctionné.

Un Grand Bravo aux services concernés.

Le Quai Ernest Ansermet reste le point noir puisque celui-ci forme une cuvette à certains endroits.

innondation ge 1.jpg

Le plus grave c'est les constructions aux abords de la rivière.

Un abri Atomique : utilisé par la compagnie 1602, qui aurait pu aussi devenir une piscine en sous-sol.

Le parking public "Quai Ernest Ansermet": lui aussi est inondable par le haut et par le bas avec le refoulement des égouts.

Des caves sous Science 2: là des produits entreposés n'aime pas l'eau. L'usine bien connue des Genevois en contre bas de l'autre rive, il y aura bien des problèmes. Si ? si...

Quant à la pointe de la jonction ce sera toujours très délicat coincé entre la rivière et le fleuve.


innondation ge 2.jpg

Revenir à la protection civile enseignée aux civils volontaires !

La Pci qui a été aspiré par la grande Bertha...

Malgré les années d'expérience acquisse par différents cantons en matière d'intervention catastrophe ou la Pci joua le rôle primordiale d'assistance à la population et intervention des Pionniers (femmes et hommes) de métier, pour les opérations de recherche délicates ou mise en sécurité des lieux.

innondation arbre.jpg






Samedi:

Photo:1/crue maximun 09h00

2/décrue de deux mètres 16h00


Avec un gros pétard terrestre ou un tsunami lémanique, ou encore l'inondation de la basse Ville de Genève, les effectifs seront inférieurs à la demande d'aide. 

Il serait judicieux de revoir à augmenté les contingents d'intervenant, car ce cas de figure peu se reproduire autrement et plus quantitatif, qu'une fonte des neiges accélérée et brutal...

Une précipitation quantitative sur peu de kilomètre carré c'est devenu fréquent sur la planète.

Bissig M. Ph.  

 

Les commentaires sont fermés.