08/11/2014

Suicide pourquoi ?

Robin Williams était malade physiquement et à la pensée de la dégradation de sa santé, la diminution de ces déplacements, il a choisi la pendaison

Le suicide laisse l'entourage dans une situation difficile.

L'âme est un cadeau de la vie et de là à la détruire équivaut à renoncer à la vie éternelle?

Personne ne peut répondre...!

Jusqu'où le vide s'installe dans la psyché pour arriver à ne plus percevoir qu'un départ, pur et simple, sera son unique lendemain.

Quitter ceux qui comptent sur votre accompagnement, sur vos délirs humoristes, sur le sérieux de votre savoir, sur l'amour que vous dégagez. Pas facile à y penser... Tout oublier ! Tout abandonner !

Ayant perdu par le suicide des connaissances extérieures à ma famille, je me suis rendu compte de ceci:

Imaginer que la personne qui au plus profond de son âme à choisie en secret de se supprimer soit en réalité dans une situation d'incapacité de vous le faire savoir.

Comment ?

Comme si un bocal transparent était autour de sa tête, et que ses appels ne vous parviennent pas, que les grimaces effectuées, pour communiqué derrière ce verre, vous ne les voyez pas.

En réalité, à vos yeux, son visage sera comme chaque jour, expressif à la hauteur de sa personne, et, tout va bien dans le meilleur des mondes...

Ben non ! de tous mes souvenirs d'eux, il me restait les moments les plus intenses et les plus constructifs, ceux qui sont beaux !

Souvent j'ai analysé ces départs mais rien ne me donnait un avertissement.

Rien n'était venu titiller nos sens d'humain qu'un autre humain avait décidé de se supprimer.

Mais chaque fois mon âme s'est déchirée de douleurs pour ces gens-là...

Bissig Michel-Philémon 08.11.2014 / le paradis

 Lien sur Robin : http://www.tdg.ch/people/suicide-robin-williams-conclusions-enquete/story/11633520

Commentaires

"Mais chaque fois mon âme s'est déchirée de douleurs pour ces gens-là..."

Moi, cela fait longtemps que ma vie me paraît absurde. La douleur des proches est un des obstacles majeurs pour le départ.

Écrit par : Vd | 09/11/2014

c'est déjà un courage de prendre en considération son entourage, prendre le bon et ingnorer le mal...les préjugés ne sont que miroir...merci de votre témoignage. Vd

Écrit par : philemon | 24/11/2014

Les commentaires sont fermés.