11/09/2013

Vie publique ! Vie Privée ?

L'adage dit " Il ne faut pas mélanger  Vie Privée   Vie publique" et l'inverse résonne bien dans le même sens.

Ça devrait être ainsi. Hélas j'ai constaté durant 40 années dans les coulisses de la politique suisse. Que personnes des milieux du pouvoir, quel qu'il soit, Sociétés, Associations, Partis, Communautés religieuses, ne peuvent éviter de mélanger leurs intérêts personnels dans les relations Privées, par des dialogues ou accords, à des fins de bénéficiers des affaires ou deniers, du domaine public.

Il est évident que mes propos sont prouvables.

Je m'emploierais en cas d'élection à revenir sur le PARTAGE.

Ex: le tournus des travaux publics par la répartition des tâches et travaux proposés par le gouvernement du Canton, d'une ville ou communes, à toutes entreprises capable, même en regroupement de PME, de répondre au cahier des charges.

Dans de nombreux domaines de notre système la répartition des tâches entre toutes les entreprises est très faible.

Lobbist évidemment, cassent les prix de départ et dans la finalité se retrouve être plus couteux que le projet proposé.

Donc ! Malversation dans l'attribution du deal... Avec la pratique d'une sous-enchère, puis une facturation dépassent, à son final, les propositions des concurrents écartés.

Bissig Michel "Philémon" LISTE 1 Eag

Les commentaires sont fermés.