25/12/2012

Libère l'âme...

Dans l'ophorie du 24 douze.

L'an douze s'arrête en douce.

Les rencontres tant attendues.

Donnent de la légéreté au présent.

Joies et retrouvailles éphémères.

Le temps rattrapent ces moments cher.

A nos coeur c'est accroché.

Une lumière d'amitié.

Philémon M.B. 

Les commentaires sont fermés.