07/10/2012

Conscience en mémoire

L'automne amène son lot d'éclat.

La nature meure en beauté.

Verdure devenant dorure.

Feuillage au sol engrais de fertilité.


Le jour se voile plus tôt.

Se levant tard le matin.

Place aux givres, fini les escargots.

La terre est dur, l'humeur devient chagrin.


Voyons l'automne comme un message.

Toute vie naturelle, fane et meure.

Re- vivre l'essentiel vécu est sage.

En notre esprit, rien ne ce meure.

Philémon M:B. 







Les commentaires sont fermés.