31/05/2012

Les Premiers secours

Une série imprésionnante de mes connaissances, vivants dans des milieux complètements différents, ont  subis un AVC.

Le premier secours détermina le sauvetage des survivants, et la plus part sans céquelles majeur.

Il n'en va de même pour d'autres personnes car le blocage par cailloux ou la rupture d'une veine (plusieurs) dans le cerveau. Peu aussi tourné très mal.

La survie  dépendra de la présence ou pas, de quelqu'un à ce moment précis.

Donnez l'ALARME au 144.

Expliquez les premiers symptômes, seront vital pour les intervenants secouristes professionnels...

Seul chez soi, ont ne peu pas appeler à l'aide.

Relevons que le 144 et la prise en charge minutieuse sont aussi des critaires de connaissance appréciable dans ces cas d'interventions...

Le geste qui sauve..

A Genève j'ai pu constaté que depuis l'appartement du patient au soins intensif , le savoir et l'évolution des techniques et des technologies, sont parfaitement maitrisées au HUG par tous.

Et c'est à eux que je veux transmettre  ce message demandé par mon ami " LoLo "

Merci à vous pour la VIE

Philémon, Lolo et les autres

11:37 | Tags : 144, hug | Lien permanent | Commentaires (0)

15/05/2012

Le coup du crayon

Aussi noir que la mine de mon crayon, ce mauvais polar.

Un noir de lune passant influençant la journée de chaque être dans des travers des embrouilles.

Le sénario ? Simple...

Une confrontation des devoirs contractuels. Des chapitres remplis d'injustices , de sous-impôts où se cache l'escroquerie.

La lutte inéquitable.  L'action sans fin et la bourse qui perd de son poids.

- Paye, tais-toi ! Bouffe des boulons !

Un titre de polar anicroche...mais à l'heure où le monde bascule dans l'intolérence des partages des richesses de la nature,

Il révèle l'indignation de tous ceux qui travaillent pour survivre au seul profit d'une très petite minorité.

Ascension de la désillusion collective. La dépression. Les pressions manu militari pour la masse de l'humanité trahie.

Philémon M-B

15.05.2012