05/09/2011

Sans CIVISME !? La violence existe...

Parlons de violence à Genève...Suite aux déclarations clair du procureur de la république dans l'émission de Darius Rochebin, ce dernier dimanche sur la TSR...

La situation est évidente au niveau des lois...

Mais... Le manque d'éducation ou le civisme fait défaut dans les familles national et international.

Les jeunes vivent dans un monde virtuel, derrière leurs ordinateurs, et, l'éducation logique, simple, du civisme dans le monde extérieur, n'existe pas...pour eux...

D'ailleurs c'est aux parents d'insister, dans leur éducation (culture mis à part)...

Mais hélas l'embrouille virtuel ne laisse plus travailler leur tête...

Ils ne captent plus correctement et n'écoute plus..et ils répondent OUI.. OUI !!!

Le virtuel apprend le côté noir de la communication " Être le Meilleur..."

Avec un comportement correct, avec du civisme. Ont vie avec et pour le meilleur de tous...

Prenez cet exemple, survenu au marché de Plainpalais dimanche...

Me mettant dans une petite file pour achetez un poulet grillé..

D'autres gens sont venu directement en tête de file ...

- Hé !!! Brave gens!!! La Queue, c'est derrière, après les deux personnes dans mon dos...

Sans un pardon !! ils prirent place derrière...

Déjà là...!  Si des adultes ne respectent pas ce genre de civisme.. Permettez moi de vous dire: que ce n'est pas le virtuel  qui à atteint l'adulte... Cette manière d'être en public, cette attitude s'appelle "La CUPIDITE..." Facteur de provocation à la violence...sur des gens un peu nerveux.

Résultat ce jour là : En moins de trois minutes les douze personnes avaient leur poulet...eux aussi...

Bissig Philémon-Michel  07.09.2011/ Ge

Commentaires

Oui, il manque du civisme parmi les adultes et les jeunes. Et la cupidité regne dans le monde, ce qui décourage les jeunes. C'est un peu aussi la faute de nos autorités qui des fois ne sont pas de bons modèles de civisme. J'entends ces jours-ci "il faut s'adapter". A qoui: aux incivilités, aux pollutions - des excuses pour échapper la responsabilité. La population à Genève est trop passive et conservatrice, peut-être trop stressée en essayant de gagner leur vie et de faire face aux agressions de la vie quotidienne.

Concernant la technologie sans fil, il y a un autre aspect - les effets biologiques nocifs pour la santé humaine - hyperactivité, manque d'attention et de concentration, comportement agressif ...

Hier soir sur "Mise au point", la personne qui parlait de la criminalité a dit que la police est plus musclée à New York, une raison pour laquelle il y a moins de criminalité. Un comportement qu'il faut à Genève, y compris parmi nos autorités.

Écrit par : Meris Michaels | 05/09/2011

Le problème ne vient il pas de l'explosion de la cellule familiales ?

Écrit par : bol chantant | 05/09/2011

Les commentaires sont fermés.