28/11/2009

Une saison s’en va

Une saison s’en va

L’automne s’en va par la porte des averses froide, fines particules de gouttes parées des rigueurs du gel.

La feuille morte a donné sa dernière danse en se détachant de l’arbre nourricier. Comme un vole empreinte au rythme du tango, elle se posa sur le sol humide. C’est là que dans sa dernière mission, en se dégradent progressivement, elle donnera de l’engrais aux suivantes.

Après ce temps de tristesse qui envahie l’âme des plus sensible, la mort naturel interroge l’esprit.

L’hiver s’installe fessant place au couleurs des prismes du froid sur les éléments de la nature morte. Le vent façonneur des poudreuses matinales, sublime spectacle de l’éclatement du soleil prismatique à l’infini de nos regards…

Bissig philémon GE/ 28 nov. 09

Les commentaires sont fermés.