07/08/2009

DELATION

BLABLA BLA....

Dans certaines vallées, ont dit  de certaines personnes, qu'ils sont comme les râteaux à foin, ayant trop de dent pour laissé passer quelques brins...

Cette maladie d'avarice à du roulé en bas !!! jusqu' à ?? Partout en faite!!! Mais restons à Genève

Nous savons tous, qui couvent une technocratie, cupide et avares... et bien souvent  en dehors du droit.

Donc... pour en avoir autant que le râteaux, crée des zizanies, des délation mensongères...C'est grave...!

Prenons le cas d'association subventionné.

Notre société n'a pas besoin de ce genre de gestionnaire hors marché sur des activités social et qui en plus  touche nos jeunes, nos enfants.

Faisons face à des gens n'aspirent qu'à bénéficier d'une marge des deniers public.

Comité sous le bâton d'un président, puis président d'honneur et nommé à vies, avec une cour composées de naïfs ou des cabots du chef.

Certains jeunes engagés hors frontière ou Suisse, qu'ont obligent ( d'autres aime ça) à la délation au chef de l'association.

Je vous laisse imaginez...

Rendez vous compte!

Quand tous va bien dans une organisation, ce genre de situation est dangereuse ayant des effets psycologique sur le groupe des participants.

Donc cette forme de dictature, quand elle vient abattre sont emprise, part des interventions innaproprié, injustifiable,et, crétinne. C'est mal sain pour tout ce qui l'entoure.

Ils doivent jouir du mal qu'il provoque...Alimentent plus tard lors de somptueux repas, aviné, leur conversation de mécréant . Et de ce gausser de leur méfaits...Amusé la cour rit et se tait...

L'association avec des moyens dictatoriaux  malhonnête.

Peu être et sûrement ESCRO?!

Personne n'en veut... alors dénoncons...

Philémon Bissig

Ps : allez voir les commentaires annonyme... j'aime

 

 

Commentaires

Tout s'éclaire! Ah, qu'il est agréable de lire une langue aussi bien maîtrisée: =:o)

Écrit par : Azrael | 07/08/2009

Monsieur Bissig a du mordant!
Malheureusement, il mord dans le vide avec son râteau... Non, pardon!... Son râtelier.

On ne sait même pas qui tient l'outil aratoire par le manche... Pour l'oratoire, il s'agit encore d'une autre paire de manches comme tente de nous le faire comprendre Azrael.

Écrit par : Père Siffleur | 07/08/2009

Merci azrael, le français est trop compliqué,mais la langue de la rue du petit peuple (majoritaire dans la masse humaine) est moins grave que le l'anonymat. Merci d'avoir lu la VERITE
C'est comme moi je me cache pas derrière un pseudo sur ce blog ou ailleurs, comme Vous et le père siffleur.

Preuve que certaine génération on perdu leur valeur et moral... dans la vie C'est élémentaire mon chez siffleur...de reste PURE dans la démocratie...

Je vous INVITE, cette automne au Parc du pro-bovy, à venir au Coin du parleur

accès libre a la scène devant le peuple électeur, devant des gens de plusieurs
génération de payeur...clamé et montré votre râteau technocratique...

Ecouter les siffleur du matin vous aurez moins d'engoisse de langague...
Philémon

VIVE les fautes de Français.................................................

Écrit par : philemon | 08/08/2009

Les commentaires sont fermés.