16/06/2009

cinquante ans plus un rond

Les gens de la cinquantaine trahis par la conjoncture ?

 

Édifiant les nombreux  travailleurs et travailleuses du secteur A et B, qui se retrouve sans emploi, habitent le territoire de Genève.

 

Générations repeuplant la planète Europe, fondant des familles avec au moins deux enfants.

Des années de labeurs pour le payement des taxes croissantes, diminuent leur pouvoir d’achat…

Mais… fidèle aux carnets Jaune, entassés maintenant dans le réduit  en marquant la mémoire d’être esclave du pouvoir et ça finance...

 

Allons nous… ? Génération du milieu du 20 siècle devoir subir encore le recule de l’âge de la retraite. La baisse des prestations AVS après y avoir cotisé.

 Et quoi encore ? Le chômage sans issu…ou travailler presque gratuitement et sans EQUITE…

 

D’ailleurs la génération de 40, tous retraitées. Bouffe le travail des générations qui viennent en suite.

Ont trouve trop de retraité , qui ont encore un peu de force physique,  qui ne supporte pas leur femme à la maison, et ont encore trop de charges  financière ou investissement de luxe; Villa , appartement  acheter pour être loué,voyages réguliers etc.

Ces gens Travail encore…Pas normal...pour payé leurs avatars

 

Philémon  Bissig  16.06.2009

Les commentaires sont fermés.