09/10/2018

Le climat décline.

 

Il y a des années que je tiens deux théories concernent un apport économique et énergétique pour le bien de notre climat.
En créant des usines de méthane dans nos vallées d’élevage serait un apport d’énergie pour la communauté résidente.
L’épandage est un gâchis énergétique et une pollution des sols.
La transformation de nos fumiers en gaz le méthane favoriserait un apport financier pour les éleveuses et éleveurs, une ouverture pour les communes vers une indépendance énergétique avec la possibilité de vente sur le réseau existant (ex : Hydro).
Voilà une contribution à l’arrêt du réchauffement atmosphérique.
La seconde théorie vient du passé. La culture de chanvre arraché avant la floraison était très prisée à l’époque pour des besoins quotidien cordage, vêtement, isolation contre le feu et le froid, etc.
Actuellement l’isolation de nos vieilles bâtisses serait un marché réaliste. J’ai appris que dans une commune latérale 85% des vieilles bâtissent globalement étaient mal isolés.
En remettant à niveau les constructions excitante une ouverture immobilière pourraient apparaitre sur le marché des locations.
En ayant un apport de matériaux sur place et transformé sur place le gain économique sera raisonnable mais très favorable en économie d’énergie et de pollution.
La LAT fessant énormément de dégâts dans la sphère des entreprises des constructions.
Un moyen de créé de l’emploi, de créer une continuité économique autonome.

Bissig Philémon – Michel,  Les Haudères 09.10.2018

 

 

 

 

 

28/09/2018

Beauté du sauvetage en montagne.

Dans le ciel d'azur arrive l'aigle sauveteur.

A l'appelle d'imprudence de ceux qui méconnaisses.

Les dangers de la montagne malgré ça grandiose saveur.

Un bien être de l'altitude, adrénaline de l'inconscience.

Le danger est de ce retrouver endormit au sommet...

Mal protégé des rafales glaciales.

Mal guidés, n'écoutant pas les avertissements, et, la sonnette.

Qui sonna le glas en écho près du col fatal.

Hommage aux sauveteurs en perpétuelle situation de danger.

La survie existe dans leur labeur.

La joie de retrouver vivant les blesser.

Le retour en plaine déclenche des avalanches de bonheur.

Ph.M.B. 28.09.2018

air glacier.jpg

22/08/2018

Patrimoine fin 18 siècles, Les Haudères / Valais.

Chez Antoine... je suis dans l'Antre d'un grand homme et d'une grande dame, qui, fin du 18, construit à la base d’un chalet une pension, puis, c’est devenu l’hôtel des Haudères avec son pt café à côté (plus tard, ont l'appel, le boc, écurie :-)) .
Ces gens sont les artisans du tourisme de ce beau pays, un paradis naturel...un ouf...pour ceux qui apprécient la nature.
C'est "Dingue" il y a trente ans, je commençais des animations de Karaoké au sous-sol dans la vieille disco...
Pour Moi, je monte d'un étage... L'hôtel

Je vais croiser ce regard décidé, bon et très travailleur, malgré une jeunesse de solitude... (aaah! l'abandon parental).Antoine Forclaz.JPG



antoine et philomène.JPG
Antoine Forclaz et Philomène (c’est ça Soeur) ont contribué à l’histoire ancienne de ce haut lieu des Haudères... Merci Montagnarde , montagnard!
Pour votre exemple de VIE...

22.08.2018 PH.MB. Les Haudères

08/08/2018

Erosion

Ben! on a beau dire, les orages sont le fruit de bien des surprises. Lausanne, la Riviera, Sion, Chamoson,route du St Bernard et même à Arolla (appelé le Torrent blanc) les digues ont sauvé le camping (qui était déjà très vite évacué).

torrent blanc photo.JPG
Petit à petit elle nous donnera la fessée cette nature que l'on détruit.
Bon film. PH.M.B.

torrent blanc film.MP4

 

 

 

30/07/2018

La douceur de la Dent Blanche

Un instant de fraîcheur dans cette canicule, un instant de douceur pour vos yeux...

Dans les sentiers valaisans au son d'un harmoniciste heureux.

Un enchainement doux d'une cime changeante.

Aux couleurs exceptionnel et éclatantes.  

  Le Film :     https://youtu.be/2F6FE9awJu0

Bon été à Vous...

Ph.M.B 

12/06/2018

Le Valais respire...

Après une campagne de dix mois pour le soutien financier à la candidature de Sion 2026 (pour un crédit de 100 millions) le oui n'aura pas passé.
"Sion 2026" "Constituante" "Billag" les Valaisannes et Valaisans respirent car dans cette période la démocratie à fonctionné.

Des votes différents, des alliances jamais vues, dans le beau pays aux treize étoiles.
Les deux conseillers d'État impliqué dans la campagne de Sion 2026 ont demandé (suite à ce premier échec pour les deux nouveaux du gouvernement valaisan) d'oublier ce vote et de revenir à la grande union que cultive de plus en plus, dans ces temps modernes, la démocratie valaisanne.

drapeau déchiré recoussu Sion 2026.jpg 62,6 %  de participation de votantes et votants.

Voici clairement la victoire d'un peuple serein et responsable quand il est questionné.

 

 

La ligne des partis est nouvelle, lors de la consultation Billag tous d'accord avec une participation à 56,12% pour un Non à 71,16 %


La constituante acceptée à 72,81 % une gifle pour les conservateurs de droite du beau pays avec une participation de 55,17 %. Le refus dans le même élan à 61.59 % de la question subsidiaire du gouvernement de garder au sein du grand conseil les mêmes élus pour ce travail.

Ben non la constituante sera une nouvelle campagne pour les élections avec de nouvelles têtes en novembre 2018.


Contre Sion 2026 UDC-PSVR-RCVs-Vert sortent ensemble un non à 53,98. La participation de 62,6 % donne un écart de 10 560 voix...
Malgré son retrait du comité de candidature C.C. en aurait-il trop fait, malgré les demandes de plusieurs personnalités celui-ci à jouer son rôle d'acteur pathétique...

CC wanted.JPG

Philémon Michel  Bissig 12 juin 2108

28/05/2018

Swing des Torrents d'Arolla

Il faut se mettre assis pour écouter et admirer dans le vallon d'Arolla, les torrents flots des blanches écumes et de fracassement de rocs.

De loin à la tombée de la nuit le silence mécanique de l'humain fait place aux chantsIMG_0442.JPGIMG_0441.JPG des eaux des montagnes.IMG_0445.JPGIMG_0455.JPGIMG_0436.JPG

IMG_0433.JPG

 

07/04/2018

Six mois de Neige

Depuis vingt ans jamais autant de neige n'est tombé selon les experts.

Depuis trente ans, ils n'avaient pas pu ouvrir à Pâques le domaine de Blanche Alpes à la Forclaz sur les pentes de Tzaté dans le haut Val d'Hérens.
En face, le Ritz et sa voisine le Mont de l'étoile, confirme la quantité impressionnante tombée du ciel.
Aux Haudères à 1500m pas moins de 44 couches pour 438 cm à ce jour. Un décompte qui ne tient pas compte des trois grosses pluies et quelques giboulées de quelques micromètres.Dans les dialogues avec les anciens l'amusement est de deviner combien on en aurait eu alors!
Le danger persiste d'autant que des chaleurs à plus de deux mille mètres sont annoncés.
Prudent ou imprudent à vous de juger par mes prises de vues depuis mon balcon (agrandir pour bien voir les traces). 

Philémon-Michel Bissig 7 avril 2018 Les Haudères/Vs

ritz 1.jpg

ritz 2.jpg

ritz 3.jpgritz 4.jpg

 

 

 

 

 

25/02/2018

Un vrai hiver...

Depuis le 7 novembre 2017 la neige s'est invitée comme ces années dernières.

Cette saison 2017/2108, elle est resté cette neige précoce venant chambouler la nature pas encore endormie sur un sol encore chaud après un été indien magnifique.
Les anciens rapportent que les brins des mélèzes qui tombent au sol déterminent le départ de l'hiver.
Hélas à ce jour, elles sont toujours à leur place !

Mélèzes fin février.jpgMama! les brins des mélèzes sont toujours accroché.

Étrange! Les dictons, les prévisions et constatations naturelles, guêpes, peau d'oignons, de tout temps ce fut le baromètre de nos anciens, mais là ça ce passe pas pareil .
Un total de 27 couches soit 381 cm à ce jour dans le village des Haudères à 1500 m. Avec la pluie venue trois fois après la neige. Il y aurait eu un total vraisemblablement dépassent les quatre mètres.
Voici un petit panorama photos de cette transhumance hivernale.
dent 23 02 2018.jpgdent blanche 23.02.2108
 

Philémon M.Bissig les Haudères 25.02.2018

 

                                  la forclaz  21:22 .01.2018.JPG  Ici la Forclaz

Dentelles sur le roc vieux

La fontaine de la rue du roc vieux au Haudères.dentelle de màklèzes.jpg

rue du roc vieux

19/12/2017

Un Noël blanc...après des Noël sec.

Le jour d'après la Toussaint, vint la neige annoncée par les guêpes nombreuses et peu agressives de l'été indien.
- Je te dis que c'est une parole d'anciens ! cela annonce froid et neige. Cette année blanc de blanc, zéro de moyenne à 1500 m depuis la Toussaints. Regarde l'an passé méchantes elles étaient. Noël nous l'avons passé au sec.

dent dec 2017 sommet invisible.jpgforêt de boel 17.12.2017.jpg

-Oui c'est vrai les dictons des guêpe fonctionne en 2017. L'ancien après la Toussaint a aussi dit qu'à la vue des épines de mélèze qui sont encore accrochées sur leurs branches. L'hiver n'avais pas commencé.

- Là ça marche plus...pourtant la peau de l'oignon est dur...froideur en vue.

Depuis la Toussaints tout tient comme ces photos du beau pays le haut Val d'Hérens.

dent 14.11.2017:2.JPGhaut val d'hérens 19 dec 2017.jpg


Noël blanc si ça vous dit... Elle est resté notre voisine.

 messange dec 2017.jpg  Joyeuses fêtes.

PH.M.B