Ying Yang

  • Adieu Vital

    Un hommage à un homme de bon aloi, de partage du savoir et de la dignité dans l’humilité.

    Vital c’est la perte d’une âme sereine et respectueuse des gens voués au bénévolat.

    Ce bénévolat que les Valaisannes et Valaisans connaissent bien et qu’il a porté très haut.

    Ce bénévolat qui rapproche dans l’aide au plus malheureux, au rassemblement festif, aux créations diverses, portant au sommet de l’échelle des évolutions notre beau pays.

    Vital était contre l’enrichissement de certains sur le dos des bénévoles…

    Vital n’aimait pas la perte des valeurs fondamentales… Respect, amour, partage…

    Vitale ne faisait aucune différence sociale, à chaque rencontre à l’improviste bien souvent, sa chaleur humaine, son dialogue fraternel, nous laissant bien dans notre peau.

    Tu resteras à jamais dans nos cœurs.

    Merci et Adieu Vital… Repose en paix…

    Philémon 

  • L'entrée tôt de l'hiver

    Début novembre au crépuscule de la Toussaint elle est venue la blanche.
    Oh elle ne restera pas selon plusieurs de mes charmants voisins.
    L'histoire fut autre: le sept une petite mise en garde, un avertissement de changement de temps, nous dit La Dent Blanche.

    dent jeudi. 7 novJPG.JPGPuis le lendemain la commune tomba sur le coup d'un rapide 25 cm, une neige lourde...

    Dent vendredi 8 nov.JPG

    HOOOO ! Le jour suivant, depuis la même fenêtre, dans mon nid d'aigle qui domine la belle vallée d'Evolène.

    Splendeur, émerveillement, magie de la blancheur et des dorures des mélèzes.

    Dent samedi 9 nov.JPG

    Elle ne partira pas puisque deux jours plus tard le tapis est prêt en bas, des quantités en haut avec du froid partout au quotidien, ça tiendra. Donc ça gèle...
    Hé ! c'est beau l'entrée tôt de l'hiver.

    Dent mardi 12 nov.JPG

    Ph.M.B. 13.11.2019 

  • Valais: les noir et jaune...ont tremblé.

    Les Pdc du Haut Valais font voter la droite haut valaisanne (UDC).
    Le  brillant socialiste savièsian M. Reynard arrive à prouver que le changement peu dans le temps futur venir bousculer l'image de la politique du canton. Aujourd'hui de peu: 1370 voix .

    Les féodaux du beau pays ont tremblé sur leur trône vieux de 160 ans.


    De toute façon dans cette élection le VS romand avait un cheval de trois dans sa participation.
    1. pour les deux régions deux semaines c’est trop court pour cette campagne .
    2. la Toussaint pour les deux postes fermé vendredi ..
    3. le bas en vacances... pas le haut...mais voilà l’explication :-)

    Ph.MB.

  • Plaine et montagne

    Le Pdc des valaisans et ses filiales politiques, ses sous-sections ou groupements comme: les chrétiens sociaux ou les jaunes du haut valais.Tremble...
    Les couleurs des familles qui soutiennent cette entité politique qui règne depuis 1973 sur les sièges au Conseil aux États... est en danger!


    La mise de ce deuxième tour d'élection fédéral au Conseil aux États.

    Le PDC cantonal qui brigue deux sièges avec Mme Maret du val d`Illiez et M. Rieder (sortant) du lôchental.
    Mme Maret vit en mi-montagne mais est native de Sion. M. Rieder est de pure tradition montagnarde du haut valais, des masques carnavalesques et des parois étroites de sa vallée.
    En face: Mme Wolf haut Valaisanne verte et M. Reynard un Saviésan pure souche, élu aux national depuis 8 ans, premier des élus au national en 2019. Donc premier de classe pour bousculer les PDC.
    Mme Wolf a eu bien des remarques sur son nom et ces opinions sur les loups, qui pour rappelle, ont fait énormément de dégâts sur des ânes et des vaches cet été.

    Le suspens est de taille l'hégémonie du règne PDC va-t-il s'arrêter.
    Le valais va t'il trouver un équilibre gauche-droit, le valais étant l'un des derniers cantons qui présentent cette anomalie démocratique aux États.
    Le PDC comme l'UDC a perdu des pourcentages au premier tour. Même dans leur fief montagnard.
    L'UDC persiste malgré le recul clair de ses partisans. Malgré M. Fauchère qui est un personnage reconnu en politique, il n'y pourra rien...

    Le combat ce we s'annonce épique et dimanche après midi les veilles rues de la capitale fulmineront...on se réjouit.

    M.B.PH. 31.10.2019 les Haudères/ Valais

     

  • je et je et je mens...

    La politique sait bel et bien devenue un nid de menteuses et menteurs. Quand on sait que nos élu(e)s font partie du conseil d'administrations de lobbyistes comme les assurances, ça rassure pas.
    Au contraire cela démontre que la démocratie à plusieurs niveaux est non équitable et existe bel et bien...
    Un procureur fédéral sur la sellette reconduit ! Erreur...
    Des caisses maladie au profit des actionnaires! Erreur...
    Des initiatives populaires remodelées à la libérale! Erreur...

    Mais sache que la richesse en papier, dans l'au-delà, cela n'a pas de valeur.
    Seule richesse de la vie le développement de l'âme.
    Ça paye éternellement...sic
    Bonne
    Ph .m.b.

  • Genève ville politiquement Gaucho et Bobo...

    Pour avoir vu, écoutez, vécu, quelques années les entrailles des politiciennes et politiciens de la ville de Genève.
    Pour avoir pris 4 ans de recul en revenant dans le beau pays, tout en gardant les yeux et les oreilles branchées.

    Je peux que constater que la politique made in Genève Ville est complexe.
    D'ailleurs la cour des comptes confirme depuis 13 ans que son travail est parfait. Même les fédéraux des finances applaudissent.
    Oui sans cité des noms mais juste relever l'effarante vérité par ex:

    • la plaine de Plainpalais, des beaux marronniers sciés pour de jeunes arbres en poter et qui meure de soif. Pourtant l'élu avait promis mais las lui aussi mentait une gauche devenue libérale pas mal d'entre eux à soi des résidences secondaires, ou habite dans des appartements vraiment pas chère...où se représente et encore et en famille.
    • une droite embourbée dans les affaires. Dans l'immobilier, les avantages, les conflits d'intérêts.
    • les extrêmes qui monopolisent la parole à chaque point d'un conseil de la ville (tu vois je suis là!) et pour rien dire :-)
    • Il y aussi cette récupération du travail d'associations, des bénévoles, des militants. Récupération politique en vue d'élection aux municipales. J'ai vu dans une magnifique Altiba dans les bastions samedi matin: un vert pas si vert que ça, voulant être partout au moment de la réussite de l'action ou du mouvement, sans jamais se mouille avant... un faux... Oui surtout quand il y a conflit d'intérêt. Pousser les autres dehors pour faire rentrer ça personne, c'est un manque d'éthique.
    • Le climat Oh Lala ! en 1976 au festival du bois de la Bâtie, le climat était déjà une inquiétude mais depuis rien. Le nucléaire, les déchets, les transports sol-air pires quand ce temps-là.


    Certes il y aussi du bon pour dire vrai je vous laisse  l'avantage avec la télévision locale, les "matu vu" ou les raisonnés, n'échapperont pas aux téléspectateurs seul juge de leur interprétation, vive le direct TV pour ce faire une idée. Car maintenant dans toutes la romandie on peu tous voir les débats, comme pour ces réflexions que je vous présente sur la ville de Genève. 

    A propos de nos médias locaux:

    Merci aux bénévoles qui des années ont permis que les radios et TV local existent, puis viré ou remercié  pour être récupérés par les Gaucho ou/et les BOBO. Grâce aux subventions y mettre les leurs payés.
    Oui la démocratie tousse alors resté couvert et voté pour des personnes capable.

    Bissig M.PH. 17. septembre 2019

     

  • Une Matze pour le climat

    Comment une ville peut interdire une manifestation sur le climat ?

    Le peuple tire à nouveau les sonnettes d’alarme pour notre terre, des jeunes participants pénalisés pour avoir pris le chemin du militant pendant des heures de cours, une interdiction qui ne vaut pas un clou ! mais des milliers de petits clous et de grands clous, pour une levée de la matze qui s’impose.

    Depuis trop d’années ces histoires qui se répètent dès que l’on touche au problème des pollutions des industries du canton (ou ailleurs) des politiques excelle dans l’absurde !

    Ont-ils des intérêts ? une complicité ? contrait par les lobbysmes ? Oui …

    Alors le pouvoir utilise des humiliations comme interdire une manif, ou contre des individus lances des préjugés, en public ou par médias. EX : hippies, anarchistes, arrête la moquette, la bouteille, contestataire, marginal, tu es un perdant (looser).

     

    Le climat ? C’est une question de porte-monnaie, je te dis ! car on est tous écolos…mais pas forcément tous collabo ou corrompu…

    Oui c’est vrai la terre va bien, elle se régénère, d’ailleurs ces trois dernières semaines pas moins de 4 coins du globe touchés par des inondations et le nord de la France est déjà en alarme sécheresse et des mesures draconiennes sont rentré en vigueur.

    Donc ! rien à signaler (ras)…Vas Rhône, coule paisiblement, malgré les furies de la Sionne.

    Bissig M. Ph (VS)

  • Dix-neuf pour un cocon.

    Dans ce nouvel oeuf du 1er janvier j'ai découvert:
    - le beau jaune dans un blanc maculé qui ne m'a pas effacé de la mémoire l'annonce aux infos de la grosse arnaque de l'AVS 6 milliards et des centimes de perte sèche. Comment ? au jeu de l'avion international, la BOURSE.
    - ce premier cocon de l'année neuf marquera ma retraite dans deux ans, mais combien je vais toucher après avoir travailler comme ouvrier de si longues années. Donné toute sa vie pour fonder une famille, père, grand-père, finir peut-être mendiant...
    - La structure neuve de sa coquille conçue par des éléments naturels picorés dans la basse-cour de St pierre, c'est fragilisé en dix-huit morceaux. Il y a comme une odeur de pourriture dégradée par le temps, Magistrale...
    -un neuf qui va flotter dans l'eau car notre rédacteur blogueur est bientôt en retraite, et non pas en retrait, il nous la promit.

    Alors dit! passe bien l'année. Car les "bonnes" c'est nous toutes et tous, mais pas pour l'éternité....

    Philémon-Michel Bissig

    lieu : l'an dix-neuf en cocon.

     

     

     

     

  • Une année qui s'évanouit

    La tristesse d'une fin d'automne, s'évanouit dans l'entre de la terre.

    Le vieux sage blanc n'a pas que la parole du silence.

    Vibrations transcendante jusqu'aux racines de l'être.

    Accroché à l'âme comme une longue présence.

    Souvenirs engrangés durant l'an écoulé.

    Un vécu, une richesse d'expérience.

    La sagesse perpétue le savoir en Vérité.

    Demain partager l'amour, la joie, reste notre conscience.

    Ph.M.B. 21.12.2018.  Joyeuse Fêtes

    dentelle de mélèzes.jpg dent déc 2018.JPGecureuil arolla.JPGMélèzes fin février.jpg

  • APPEL CITOYEN

    L'histoire politique continue de tourner dans le beau pays aux treize étoiles.

    Après le RCVs qui bouscula les couleurs politico-familiale, voici venir le temps de l'appel citoyen.

    Il grandit l'élan du changement. elles ils vont dépoussiérer la constituante Valaisanne.


    Mais pour une fois, je pique le texte d'un journaliste...pour que vous vous fassiez une idée de ce moment...

    La capitale a entendu l’appel des citoyens. La liste portée par Jean Zermatten, le candidat le mieux élu avec 4839 voix, fait le meilleur score avec une avance de 4500 suffrages sur le PDC dans la commune de Sion. A l’inverse, le PLR perd des plumes avec -6,26% par rapport aux dernières élections au Grand Conseil et termine...

    David Vaquin Le nouvelliste

    https://www.lenouvelliste.ch/articles/valais/valais-central/constituante-appel-citoyen-termine-en-tete-a-sion-802310